Santorum et Romney s'écharpent à quelques jours du Super Tuesday

Rick Santorum (à gauche) et Mitt Romney lors d\'un débat télévisé en Arizona, retransmis sur CNN le 22 février 2012. 
Rick Santorum (à gauche) et Mitt Romney lors d'un débat télévisé en Arizona, retransmis sur CNN le 22 février 2012.  (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les deux candidats républicains à la Maison Blanche ont échangé des piques lors d'un affrontement télévisé à couteaux tirés dans l'Arizona.

"Vous déformez la réalité. Vous ne savez pas de quoi vous parlez." Rick Santorum s'est emporté contre Mitt Romney, en difficulté dans la course républicaine à la Maison Blanche, mercredi 23 février lors d'un affrontement télévisé sur CNN dans l'Arizona (sud-ouest des Etats-Unis).

D'accord sur l'Iran et la Syrie

Mitt Romney s'en est également pris à l'ex-sénateur de Pennsylvanie, assurant que "lors de son mandat au Sénat, les dépenses ont augmenté de 80% dans le budget fédéral". Rick Santorum, un catholique conservateur, a aussi été accroché sur la contraception, pour son vote en faveur d'une loi comprenant des dispositions favorables au planning familial.

Seul point d'accord entre les deux candidats : le danger d'un Iran nucléaire. Ils ont aussi convenu de la nécessité pour les Etats-Unis d'agir contre la Syrie, mettre fin au régime du président Bachar Al-Assad et ainsi à la répression sanglante contre ses opposants.

Santorum remonte, Romney à la traîne

Rick Santorum a brusquement surgi d'une lointaine troisième place en remportant les scrutins républicains du Missouri (Centre), du Colorado (Sud-Ouest) et du Minnesota (Nord) le 7 février, alors que Mitt Romney faisait, jusqu'à cette date, figure de favori. Ce dernier, pour stopper l'hémorragie, doit remporter deux scrutins le 28 février : l'Arizona, où nombre d'électeurs sont comme lui de confession mormone et surtout le Michigan (Nord), où il est né et où son père a été gouverneur.

Une nouvelle victoire de Rick Santorum serait un coup dur pour le candidat modéré, à quelques jours du Super Tuesday ("Super Mardi"), le 6 mars, où une dizaine d'Etats se prononceront.

Voici un extrait de leur confrontation (en anglais)

Vous êtes à nouveau en ligne