EN IMAGES. Les Bahamas dévastées après le passage de l'ouragan Dorian

Le cyclone a semé la mort sur cet archipel des Caraïbes, causant au moins sept décès et d'innombrables dégâts. 

En deux jours, Dorian a semé le chaos sur les Bahamas. Cet archipel des Caraïbes tente de panser ses plaies, mercredi 4 septembre, tandis que l'ouragan, rétrogradé en catégorie 2, se dirige lentement vers la Floride voisine. Un bilan provisoire fait état d'au moins sept morts, a annoncé le Premier ministre bahamien, Hubert Minnis, précisant qu'il s'agissait d'"informations préliminaires". "Nous pouvons nous attendre à davantage de morts", a-t-il prévenu.

>> Ouragan Dorian : suivez en direct les opérations de secours aux Bahamas 

Jusqu'à mardi, les îles Abacos et Grand Bahama, sur lesquelles Dorian s'est acharné avant de reprendre sa route destructrice, étaient complètement coupées du monde. Seules quelques photos et vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux, donnaient une idée des dégâts. Depuis, des photographes ont pu se déplacer sur l'archipel et constater la catastrophe. Entre les palmiers déplumés, les maisons éventrées et les carcasses de voitures semblant flotter, franceinfo revient en images sur le passage dévastateur de Dorian sur les Bahamas. 

111
Un bébé dort dans une église aménagée comme abri juste avant l'arrivée de l'ouragan Dorian, à Freeport, sur l'île de Grand Bahama, le 1er septembre 2019.  RAMON ESPINOSA / AP / SIPA
211
Une photo de l'œil de Dorian au-dessus des Bahamas, prise depuis la Station spatiale internationale par l'astronaute américain Nick Hague. Lorsqu'ils sont dans l'œil du l'ouragan, les habitants connaissent une accalmie avant que les vents ne se déchaînent de nouveau.  MAXPPP
311
L'ouragan Dorian a frappé la ville de Freetown, sur l'île d'Eleuthera,  le 2 septembre 2019. Dans l'archipel, des vents records de 360 km/h ont été enregistrés.  TIM AYLEN / AP / SIPA
411
Des voitures submergées dans la ville de Freeport, sur l'île de Grand Bahama, le 3 septembre 2019. Dans l'archipel, Dorian a provoqué des vagues atteignant 7 mètres de haut.  RAMON ESPINOSA / AP / SIPA
511
Une jeune habitante de Freeport tente de sauver son chien de la montée des eaux, le 3 septembre 2019.   TIM AYLEN / AP / SIPA
611
Après avoir subi les foudres de Dorian pendant deux jours, les autorités bahamiennes tentent de dresser un bilan de la catastrophe. Cette photo aérienne, prise le 3 septembre 2019, montre le chaos que l'ouragan a semé sur les îles Abacos.  TERRAN KNOWLES / OUR NEWS BAHAMAS / VIA REUTERS
711
Des garde-côtes américains prennent en charge un habitant des îles Abacos après le passage de l'ouragan, à Nassau, le 3 septembre 2019. JOHN MARC NUTT / REUTERS
811
A Freeport, des volontaires viennent prêter main forte aux secours, dont le travail est rendu difficile par la montée des eaux, le 3 septembre 2019. RAMON ESPINOSA / AP / SIPA
911
Dans les rues inondées de Freeport, des volontaires évacuent des rescapés en bateau, le 3 septembre 2019.  RAMON ESPINOSA / AP / SIPA
1011
Cette famille, résidant sur l'île de Grand Bahama, a été secourue, le 3 septembre 2019, par des volontaires qui ont réussi à conduire un bus à travers les rues inondées.  RAMON ESPINOSA / AP / SIPA
1111
Sur les îles Abacos, parmi les plus touchées par Dorian, les vagues ont fait échouer les bateaux sur la terre ferme. L'ouragan a fait au moins sept morts dans l'archipel, selon les premiers bilans.  TERRAN KNOWLES / OUR NEWS BAHAMAS / VIA REUTERS
Vous êtes à nouveau en ligne