Ouragan Dorian : au moins cinq personnes sont mortes aux Bahamas

L\'Oceanhill Boulevard, à Freeport, sur Grand Bahama Island (Bahamas), est battu par les vents de l\'ouragan Dorian, le 2 septembre 2019.
L'Oceanhill Boulevard, à Freeport, sur Grand Bahama Island (Bahamas), est battu par les vents de l'ouragan Dorian, le 2 septembre 2019. (REUTERS)

L'ouragan a été rétrogradé en catégorie 4, ce qui signifie que ses vents soufflent entre 211 et 251 km/h. Mais il progresse très lentement et déverse des pluies diluviennes sur une partie des Bahamas.

Alors que l'ouragan Dorian progresse, les opérations de secours ont débuté, lundi 2 septembre, là où les conditions le permettent, annonce le gouvernement de cet archipel des Caraïbes. Au moins cinq personnes sont mortes aux Bahamas, a annoncé le Premier ministre des Bahamas. Une vingtaine de personnes ont aussi été blessées, selon lui.

Se déplaçant très lentement, l'ouragan a été rétrogadé en catégorie 4 par le Centre national des ouragans américain (NHC). Il a touché terre dimanche à Elbow Cay, sur les îles Abacos, dans le nord-ouest des Bahamas, pays composé de quelque sept cents îles et îlots. Après les Bahamas, l'ouragan devrait se rapprocher de la côte est de la Floride (sud-est des Etats-Unis) lundi soir et mardi, mais il est difficile de prévoir avec quelle intensité il va frapper le "Sunshine State".

Des dégâts déjà considérables. Les premières images des Bahamas montrent des vagues gigantesques atteignant les toits de maisons en bois, des bateaux chavirés flottant dans une eau boueuse au milieu de branches d'arbres, de planches et d'autres débris. Jusqu'à 13 000 maisons pourraient avoir été gravement endommagées ou détruites, selon la Croix-Rouge, qui s'attend à des "besoins importants en abris".

L'état d'urgence déclaré en Floride. L'état d'urgence avait déjà été déclaré dans cette région et dans une douzaine de comtés de l'Etat de Géorgie. Cette mesure permet de mieux mobiliser les services publics de l'Etat et de recourir, si besoin, à l'aide fédérale des Etats-Unis.

Une trajectoire incertaine. Lundi, l'ouragan poursuit sa trajectoire, très lentement (2 km/h) vers la Floride, où les autorités ont ordonné l'évacuation préventive de centaines de milliers de personnes dans les zones côtières.

Vous êtes à nouveau en ligne