Nicaragua : grève générale contre Ortega

FRANCE 3

Au Nicaragua, un mouvement social dure depuis le mois d’avril. Les opposants réclament le départ du président Daniel Ortega.

À Tipitapa, des opposants au gouvernement s’acharnent contre un bus de la police qu’ils balancent de gauche à droite. Ce quartier est l’un des bastions de la contestation à 18 kilomètres de Managua, la capitale. Ce jeudi 14 juin, c’est la grève générale. De violents incidents ont eu lieu un peu partout au Nicaragua. Déjà trois personnes ont été tuées par les forces antiémeute et les milices paramilitaires.

Les opposants réclament le départ du président

Depuis le 18 avril, les manifestations se succèdent dans le pays. D’abord, pour dénoncer une réforme des régimes de retraite, depuis abandonnée par le gouvernement. Ensuite, pour dénoncer la répression policière. En près de deux mois, les heurts ont fait au moins 160 morts et plus de 1300 blessés. Les opposants réclament désormais le départ du président Daniel Ortega, accusé de népotisme, et l’organisation d’élections anticipées. Les nombreuses tentatives de médiation sous l’égide de l’influente Église catholique n’ont pour l’instant rien donné.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne