Nicaragua : 34 morts dans des manifestations

France 3

Le gouvernement est confronté à un mouvement de colère inédit depuis des années. Ce ne sont pas les opposants historiques qui manifestent, mais la population, qui déplore la corruption et la réforme des retraites.

Les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont été violents mercredi 25 avril à Managua, la capitale du Nicaragua. Au milieu de ce chaos, de nombreux magasins ont été pillés. "Ici est rassemblé le peuple du Nicaragua, nous sommes là pour dire au gouvernement, au président Ortega et à sa femme, que ça suffit !", s'écrie un homme dans un cortège. "Nous sommes fatigués de la répression et nous n'avons pas peur", clame un autre.

Le président Ortega prêt à reculer

Des manifestations qui ont fait au moins 34 morts sur les six derniers jours. La mobilisation continue et des dizaines de milliers de personnes descendent dans les rues pour crier leur colère contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement et les affaires de corruption. Le président Daniel Ortega a déclaré être prêt à revenir sur cette réforme et à entamer des discussions pour "sortir de la crise".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne