New York offre une nouvelle jeunesse à ses cabines téléphoniques

Des cabines téléphoniques à New York (Etats-Unis), le 9 avril 2012. La mairie en équipera certaines d\'écrans tactiles en mai.
Des cabines téléphoniques à New York (Etats-Unis), le 9 avril 2012. La mairie en équipera certaines d'écrans tactiles en mai. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Le mois prochain, 250 cabines téléphoniques seront équipées d'un écran tactile dans le cadre d'un programme pilote. New-Yorkais et touristes pourront ainsi rechercher des informations locales sur les transports, les restaurants ou les soldes.

Les cabines téléphoniques inutilisées vont connaître une nouvelle jeunesse à New York. Deux cent cinquante d'entre elles seront équipées d'écrans tactiles avec accès internet le mois prochain, a annoncé lundi 9 avril la mairie de la plus grande ville américaine.

Les New-Yorkais pourront ainsi rechercher sur un écran tactile de 81 cm des informations locales sur les transports, les restaurants, les soldes, les lieux historiques ou les événements à venir. Il sera aussi possible de s'y connecter au 311, le numéro permettant notamment de déposer des réclamations non urgentes.

Un avenir décidé au plus tard en 2014

Les touristes étrangers ne sont pas oubliés : les informations seront consultables en plusieurs langues. L'objectif est d'atteindre dix langues, qui seront déterminées en fonction des demandes, a indiqué Nicholas Sbordone, porte-parole de la ville de New York pour les technologies et les télécommunications. Il a précisé que la ville avait jusqu'à la fin 2014 pour arrêter sa décision sur l'avenir des 12 800 cabines téléphoniques qui existent dans la Grosse Pomme : "Nous sommes en train de réfléchir à ce que nous voulons faire des cabines téléphoniques, ce programme pilote va nous y aider." 

A terme, il devrait également être possible d'y téléphoner par Skype ou de consulter ses e-mails. Mais l'accès internet sera limité : pas question pour quiconque de faire de ces cabines un deuxième bureau pour gérer ses affaires. "L'avenir sera probablement une combinaison de l'ancien système et de ces nouveaux écrans dont le coût devrait être largement compensé par des revenus publicitaires", a ajouté le porte-parole.

Vous êtes à nouveau en ligne