Mitt Romney s'excuse pour ses propos sur les 47% d'assistés

Le candidat républicain à la présidentielle américaine lors d\'un meeting à Fisherville, en Virigine, le 4 octobre 2012. 
Le candidat républicain à la présidentielle américaine lors d'un meeting à Fisherville, en Virigine, le 4 octobre 2012.  (BRIAN SNYDER / REUTERS)

Filmé à son insu lors d'un dîner avec des sympathisans, il avait créé la polémique en déclarant que près de la moitié des Américains étaient des assistés.

PRESIDENTIELLE AMERICAINE – Au lendemain du premier débat l'opposant à Barack Obama, Mitt Romney fait amende honorable. Le candidat républicain à la présidentielle américaine a reconnu, jeudi 4 octobre sur Fox News, avoir "dit quelque chose qui était tout simplement complètement faux" lors d'une réunion de levée de fonds, en mai à Boca Raton (Floride), enregistrée à son insu. Sur ces images, il déclarait que 47% des électeurs étaient dépendants des subventions publiques et qu'il était donc improbable qu'ils le soutiennent lors de l'élection.

Ces propos ont provoqué un tollé aux Etats-Unis, apparaissant comme un gros obstacle dans sa campagne contre Barack Obama. Le président n'a toutefois pas profité de cette polémique pour mettre en difficulté son rival républicain, lors de la soirée à Denver. 

Interrogé sur ce qu'il aurait dit si le sujet était venu dans le débat, Mitt Romney a répondu qu'il aurait dit qu'après plusieurs milliers de discours en tant que candidat à la présidentielle, "de temps à autres, on dit quelque chose qui ne sort pas correctement". Il a encore assuré que "ma vie a montré que je m'intéresse à 100%. La totalité de cette campagne ne parle que de 100%. Quand je serai président, il s'agira d'aider les 100%".

Vous êtes à nouveau en ligne