Mexique : la gauche en passe de diriger le pays

France 3

Le candidat de la gauche Andrés Manuel Lopez Obrador est le grand favori de la présidentielle au Mexique dimanche 1er juillet. Il se présente comme le candidat antisystème et anticorruption.

Andrés Manuel Lopez Obrador a de fortes chances d'être le nouveau président élu du Mexique. Il est le favori des sondages avant le scrutin dimanche 1er juillet. A 64 ans, le candidat de gauche veut incarner pour les Mexicains la promesse d'un changement radical. Jugé populiste par ses opposants, Andrés Manuel Lopez Obrador base son programme sur la lutte contre la corruption et la violence qui gangrènent le Mexique. En 2017, 25 000 meurtres ont été commis, un record depuis vingt ans.

145 politiciens tués

Durant la campagne, 145 hommes politiques ont été tués. Dimanche matin, une militante du Parti des travailleurs a été assassinée. Parvenir à endiguer cette violence s'annonce comme un chantier compliqué pour le leader de gauche, tout comme sa future relation avec le président américain Donald Trump alors que la crise migratoire et les négociations d'accords économiques divisent plus que jamais les deux pays voisins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne