Les Nations unies choisissent Wonder Woman pour incarner l'émancipation des femmes

Batman et Wonder Woman apparaissent dans cet album publié dans les années 1960. 
Batman et Wonder Woman apparaissent dans cet album publié dans les années 1960.  (AP / SIPA)

L'héroïne de comics va être nommée ambassadrice honoraire à l'occasion du lancement d'un programme destiné à promouvoir l'égalité des sexes.

Une héroïne de comics nommée ambassadrice honoraire des Nations unies. Wonder Woman a été choisie pour incarner une campagne de l'ONU défendant l'émancipation des femmes, rapporte le site spécialisé CBR, mardi 11 octobre. Le programme, qui sera lancé le 21 octobre au cours d'une cérémonie officielle, ambitionne de promouvoir "l'égalité des sexes et l'émancipation de toutes les femmes et les filles"

L'annonce de Wonder Woman en tête d'affiche devait rester secrète jusqu'au lancement, mais l'actrice historique de la série télé Wonder Woman a grillé la surprise dans une interview au magazine Closer (en anglais)

Pas la seule héroïne de pop-culture à devenir ambassadrice

Lynda Carter y explique en effet avoir été conviée au "Wonder Woman Day" organisé par les Nations unies, à l'occasion des 75 ans de la création du personnage par DC Comics. "Honorer Wonder Woman et les femmes du monde entier est incroyable", confesse encore l'actrice. Le communiqué des Nations unies annonçant l'événement ne mentionnait que la présence du secrétaire général Ban Ki-moon et d'autres "invités surprises", indique CBR.

Comme le signale Mashable, ce n'est pas la première fois que l'ONU choisit un héros phare de la pop-culture pour promouvoir l'un de ses programmes. En mars, Red, le bonhomme rouge du jeu Angry Birds, avait été nommé ambassadeur honoraire pour l'action climatique.