Les Etats-Unis veulent vaincre Alzheimer d'ici à 2025

La secrétaire américaine à la Santé, Kathleen Sebelius, le 2 mai 2012, à Washington (Etats-Unis).
La secrétaire américaine à la Santé, Kathleen Sebelius, le 2 mai 2012, à Washington (Etats-Unis). (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La secrétaire américaine à la Santé a détaillé, mardi 15 mai, un plan d'action pour relancer les efforts sur la mise au point de nouveaux traitements efficaces.

Treize ans pour vaincre la maladie d'Alzeihemer. Les Etats-Unis ont détaillé, mardi 15 mai, un plan d'action pour relancer les efforts sur la mise au point de nouveaux traitements efficaces, capables de vaincre la maladie d'Alzheimer d'ici à 2025.

"Ceci signifie étendre nos efforts de recherche pour la prévention et le traitement en menant des essais cliniques avec les médicaments expérimentaux les plus prometteurs", a déclaré la secrétaire américaine à la santé, Kathleen Sebelius.

156 millions de dollars pour 2012 et 2013

En février, la Maison Blanche avait proposé 156 millions de dollars de plus pour 2012 et 2013 pour la lutte contre la maladie, soit 25% de plus que dans le budget courant. Sur ce montant, 50 millions de dollars sont immédiatement disponibles pour la recherche et 26 millions de dollars pour ceux qui fournissent les soins, leur formation et l'information du public sur la maladie. Les 80 millions de dollars restants sont demandés au Congrès par le président Barack Obama dans le cadre du projet de budget 2013 débutant le 1er octobre.

Les chercheurs ont retenu deux essais cliniques. Le premier permettra de tester l'efficacité d'un spray nasal contenant de l'insuline, qui pourrait restaurer la mémoire chez des personnes atteintes d'Alzheimer. Le second essai clinique examinera comment, chez des sujets sains présentant un risque génétique élevé de développer la maladie, certains anticorps pourraient prévenir le déclin des capacités mentales. 

Alzheimer affecte 36 millions de personnes dans le monde, dont 5,4 millions d'Américains. Le coût de la maladie atteindra 200 milliards de dollars en 2012 aux Etats-Unis et 1 000 milliards d'ici à 2050, en raison du vieillissement de la population. Sauf si un traitement efficace est mis au point d'ici là.

Vous êtes à nouveau en ligne