Le mur de Donald Trump

France 3

En visite au Mexique, Donald Trump a soufflé le chaud et le froid sur la question de l'immigration clandestine.

Donald Trump joue avec les nerfs des Mexicains. Invité hier par le président Enrique Nieto, le candidat s'est montré étonnamment amical, et même enjôleur. Mais quelques heures après, tout juste rentré aux États-Unis, Donald Trump a changé radicalement son discours, en souhaitant "une tolérance zéro pour l'immigration illégale". Devant ses partisans, le candidat a réaffirmé son principal argument de campagne : construire un mur entre le Mexique et les États-Unis. Un mur qu'il ferait même payer aux Mexicains.

Manifestations

"Les Mexicains sont de bonnes personnes, de bons dirigeants, mais ils vont payer le mur", a-t-il déclaré. La réponse du président mexicain ne s'est pas fait attendre. "Au début de la conversation avec Donald Trump, j'ai clairement indiqué que le Mexique ne paierait pas le mur", a-t-il indiqué. En réaction, plusieurs manifestations se sont tenues, comme ici à New York devant la tour Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne