Ingrid Betancourt : "Il faut arrêter cette folie meurtrière"

France 3

Ingrid Betancourt, otage des FARC, était l’invitée du Grand Soir 3.

"Nous sommes trop conscients qu’il faut arrêter cette folie meurtrière (…) et un accord paix pour ma génération on n’y croyait pas. Il faut y aller il faut dire oui à ce plébiscite qui va se voter dans un mois", explique l’ancienne otage des FARC. "L’impunité, elle est chose courante en Colombie. La justice colombienne peine à faire payer les crimes à ceux qui les commettent. 99% d’impunité", raconte la Franco-Colombienne.

Un tiers d’indécis

Pour elle, "il y a un tiers de Colombiens qui sont favorables à la paix, un tiers qui sont contre et un tiers d’indécis. Ceux qui voteront non et qui le savent sont ceux qui ont des bénéfices à ce que la guerre continue. C’est le business de la guerre". Mais elle croit en l’avenir pour le pays: "Il y a un soulagement, un vrai espoir et il y a la foi de faire de la Colombie le pays dont nous avons toujours rêvé".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne