"J'ai une bombe dans mon sac" : le mauvais canular d'un Français à Québec

L\'aéroport international de Québec (Canada), le 16 mars 2011.
L'aéroport international de Québec (Canada), le 16 mars 2011. (MTHIEU BELANGER / REUTERS)

Ce touriste voulait faire une plaisanterie dans un avion d'Air Canada Jazz. Accusé de "méfait public" et d'avoir transmis de faux renseignements, il a été arrêté.

C'est une mauvaise blague qui a mal tourné. Pour avoir déclaré avoir une bombe dans son sac, dans un avion d'Air Canada Jazz, un touriste français a été arrêté  à l'aéroport de Québec (Canada). Il s'est retrouvé, mardi 10 janvier, devant le tribunal de la capitale de la province francophone. 

"En fin d'après-midi, dimanche, un agent de bord aurait demandé à Paul-Prosper L'Homme, qui se trouvait dans un avion d'Air Cana­da Jazz, ce qu'il avait dans son sac. Le touriste [...] aurait alors affirmé qu'il avait une bombe", rapporte le Journal du Québec. La sécurité de l'aéroport a ensuite été prévenue, et le Français a été arrêté. Il a été accusé de méfait public et d'avoir transmis de faux renseignements. 

Un avocat de l'aide juridique a été assigné au voyageur. Il a plaidé non coupable, lundi, lors de sa comparution. Il devait déposer une somme en garantie de 2 000 dollars canadiens, soit 1 541 euros, pour recouvrer sa liberté, indiquait Radio-Canada mardi en milieu de journée. Entre février et août 2006, sept touristes, dont six Français, ont fait de fausses déclarations concernant des bombes ou des terroristes à l'aéroport de Québec.

Vous êtes à nouveau en ligne