Etats-Unis. Obama rebondit après des moqueries sur Biden

Le vice-président Joe Biden lors de son discours pour la convention démocrate, le 6 septembre 2012 à Charlotte (Caroline du Nord).
Le vice-président Joe Biden lors de son discours pour la convention démocrate, le 6 septembre 2012 à Charlotte (Caroline du Nord). (STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le vice-président américain Joe Biden a été raillé sur Twitter pour avoir utilisé à outrance le terme "littéralement".

PRESIDENTIELLE AMERICAINE - Le discours du vice-président américain Joe Biden jeudi à la convention démocrate à Charlotte (Caroline du Nord) n'a pas été une grosse réussite sur Twitter, selon le site américain Mashable vendredi 7 septembre. Alors que les discours de Michelle Obama et l'ex-président Bill Clinton ont été largement repris, celui de Joe Biden a fait parler de lui pour l'utilisation à outrance du terme "littéralement".

C'est que, selon le Washington Post (article en anglais), en 40 minutes, il a utilisé neuf fois l'adverbe "literally" (littéralement). Du coup, l'expression s'est retrouvée dans les thèmes favoris du réseau social, les "tendances". Loin de se laisser désarçonner par la blague, l'équipe d'Obama a rebondi. Elle a acheté le mot pour que les utilisateurs tombent sur une publicité, un tweet de Barack Obama. Cette utilisation de l'humour sur Twitter, n'est pas sans rappeler la réponse à Clint Eastwood qui parlait à une chaise vide.

D'après Mashable, Joe Biden a utilisé le terme à l'improviste. Il n'était pas écrit dans son discours.