États-Unis/Cuba : Obama et Castro au sommet des Amériques

FRANCE3

Barack Obama et Raul Castro sont tous deux au Panama à l'occasion du sommet des Amériques depuis vendredi 10 avril, une première historique. Mais des militants dénoncent le rapprochement entre les États-Unis et Cuba.

Après un demi-siècle d'affrontements et d'antagonisme absolu, Cuba et Washington semblent définitivement avoir tourné la page. La poignée de main entre le président américain, Barack Obama, et le président cubain Raul Castro, vendredi 10 avril, est historique. Les deux hommes ont échangé quelques mots juste avant l'ouverture du sommet des Amériques. Le sommet réunit depuis vendredi au Panama les 35 chefs d'État du continent, dont Cuba et les États-Unis.

Les militants dénoncent

Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU, a félicité les deux chefs d'État d'avoir initié la normalisation de leur relation bilatérale. Obama et Castro doivent se voir samedi soir en tête à tête, en marge du sommet. Mais le rapprochement ne sera pas évident, a déclaré Obama. Et si, à Cuba, le rapprochement est plutôt bien vu, au Panama, de nombreux militants sont venus dénoncer à l'occasion du sommet un rapprochement qui légitime le régime cubain, jugé autoritaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne