Dorénavant pour le Pentagone, les drapeaux américains seront "made in USA"

Le texte adopté par le Congrès américain est draconien : la fabrication des drapeaux doit être américaine, mais aussi l\'encre et le tissu.
Le texte adopté par le Congrès américain est draconien : la fabrication des drapeaux doit être américaine, mais aussi l'encre et le tissu. (KEVIN DIETSCH / DPA / AFP)

Le Pentagone est un gros consommateur de drapeaux.

Une nouvelle loi impose désormais au département de la Défense de n'acheter que des bannières produites aux Etats-Unis. Le Pentagone est un gros consommateur de drapeaux, qu'ils flottent sur la poupe des navires, dans les bases, ou soient utilisés lors de célébrations ou de cérémonies d'inhumation de militaires tués au combat.

Sous pression notamment de l'élu démocrate Mike Thompson, dont la circonscription abrite un fabricant de drapeaux, le Congrès a voté un amendement draconien pour que la fabrication mais aussi l'encre et le tissu utilisés soient fabriqués aux Etats-Unis. "Nos hommes et femmes en uniforme devraient servir sous des drapeaux faits aux Etats-Unis", a-t-il plaidé sur page Facebook.

Le sous-secrétaire à la Défense chargé des achats, Richard Ginman, a mis en œuvre cette nouvelle politique d'achat dans un mémorandum envoyé vendredi 21 février aux différents services, selon le Pentagone. Cette disposition sur les drapeaux ne concerne que le département de la Défense et non l'ensemble du gouvernement américain. Elle a été intégrée à l'"Amendement Berry" de 1941 qui impose au Pentagone, sauf dérogation, de se fournir exclusivement aux Etats-Unis pour toute une série de produits, notamment la nourriture ou les uniformes.

Vous êtes à nouveau en ligne