Deux avions d'une compagnie canadienne forcés à un atterrissage d'urgence

Un avion de la compagnie Porter Airlines sur le tarmac de l\'aéroport de Toronto (Canada).
Un avion de la compagnie Porter Airlines sur le tarmac de l'aéroport de Toronto (Canada). (MARK BLINCH / REUTERS)

De la fumée est apparue dans les cabines des deux appareils partis, dimanche, tous les deux de Toronto à quelques heures d'intervalle.

L'apparition de fumée dans la cabine de deux avions de la compagnie Porter Airlines a contraint, dimanche 28 décembre, les deux appareils à effectuer un atterrissage d'urgence. Le premier incident est survenu dans un vol parti dimanche vers 8 heures de l'aéroport de Toronto (Canada) à destination de Washington (Etats-Unis).

L'apparition de fumée dans la cabine a entraîné le déroutage de l'avion vers l'aéroport de la petite ville de Williamsport en Pennsylvanie (Etats-Unis). Les 66 passagers ont été débarqués sans incident et ont gagné leur destination finale à bord d'un autre appareil.

Un examen médical pour deux membres d'équipage

En fin de journée, c'est un autre vol de la compagnie aérienne à destination de Sudbury (Ontario) qui a dû se poser en urgence sur l'aéroport de Pearson en grande banlieue au nord-ouest de Toronto. Comme l'explique le Journal de Montreal, le Dash-8, un appareil turbo-propulsé du constructeur Bombardier, était parti également de l'aéroport Bishop de Toronto.

Quelques minutes après son décollage "l'équipage a détecté de la fumée à l'intérieur de la cabine", a expliqué un porte-parole de Porter Airlines. Conformément aux procédures, "un des deux moteurs a été arrêté" et l'avion s'est posé sans problème sur le plus important aéroport du Canada.

Les 74 passagers ont été débarqués et devaient reprendre un vol lundi pour Sudbury. Deux passagers et deux membres d'équipage ont fait l'objet d'un examen médical suite à cet incident.

Vous êtes à nouveau en ligne