Chili : le président annonce un vaste remaniement du gouvernement pour "répondre" aux demandes du peuple

Le président chilien Sebastian Piñera, le 26 octobre 2019, à Santiago (Chili).
Le président chilien Sebastian Piñera, le 26 octobre 2019, à Santiago (Chili). (PEDRO LOPEZ / AFP)

Sebastian Piñera a également annoncé une possible levée de l'état d'urgence dimanche, au lendemain d'une manifestation contre les inégalités sociales ayant réuni des centaines de milliers de personnes.

Le président chilien tente de trouver une solution à la crise. Sebastian Piñera a annoncé, samedi 26 octobre, un vaste remaniement de son gouvernement, au lendemain d'une manifestation historique dans le pays contre les inégalités sociales. "J'ai demandé à tous les ministres de remettre leur démission pour pouvoir former un nouveau gouvernement et pouvoir répondre à ces nouvelles demandes", a déclaré le chef de l'Etat dans un message à la nation.

Sebastian Piñera s'est aussi engagé à lever l'état d'urgence dimanche, si "les circonstances le permettent", afin de "contribuer à cette normalisation que tant de Chiliens désirent et méritent". Le couvre-feu en vigueur à Santiago depuis une semaine est par ailleurs suspendu, a annoncé l'armée.

"Les conditions actuelles nous permettent de décider qu'il n'y aura plus de couvre-feu dans la RM [région métropolitaine] à partir de maintenant", a déclaré l'armée dans un communiqué. Un couvre-feu avait été instauré dans la capitale le 19 octobre, à la suite de violentes émeutes, point de départ d'une vague de contestation sociale sans précédent dans ce pays d'Amérique latine.

Vous êtes à nouveau en ligne