Barack Obama bat un record d'impopularité

Le président américain, Barack Obama, le 8 novembre 2013 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane).
Le président américain, Barack Obama, le 8 novembre 2013 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane). (SEAN GARDNER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Pour la première fois, une majorité d'Américains estiment que le président est malhonnête et ne mérite pas leur confiance.

François Hollande n'est pas le seul à subir la défiance de son opinion publique. La popularité de Barack Obama n'a, elle aussi, jamais été aussi basse. Et pour la première fois, une majorité d'Américains estiment que le président est malhonnête et ne mérite pas leur confiance, selon un sondage paru mardi 12 novembre.

Quelque 54% des Américains interrogés par l'institut de sondage de l'université Quinnipiac désapprouvent la politique de leur président, contre 39% qui en ont une opinion favorable. Le 1er octobre, ces taux étaient respectivement de 49% et 45%. Le président républicain George W. Bush avait connu une impopularité similaire au même moment de son deuxième mandat (2005-2009).

Les Américains sceptiques sur la réforme de la santé

Barack Obama semble payer les dysfonctionnements du lancement de sa réforme de la santé, dont un volet central est entré en vigueur le 1er octobre. Les hoquets dans le lancement de cette réforme phare du président lui valent une perte de confiance auprès de son électorat féminin : seules 40% des femmes approuvent sa politique, contre 51% qui la désapprouvent.

L'étude montre par ailleurs que la plupart des Américains restent pessimistes sur les effets de l'"Obamacare" – surnom donné à la réforme – sur la qualité des soins durant l'année à venir. Seuls 19% d'entre eux pensent que cela va l'améliorer, contre 43% qui considèrent que cela va l'empirer et 33% qui estiment que cela ne changera rien.

Le sondage a été réalisé auprès de 2 545 électeurs aux Etats-Unis entre le 6 et le 11 novembre, avec une marge d'erreur de plus ou moins 1,9 point de pourcentage.