Incendies en Amazonie : le Brésil refuse l'aide internationale

FRANCE 3

Le président brésilien Jair Bolsonaro a indiqué mardi 27 août que son pays n'avait pas besoin de l'aide du G7 pour lutter contre les feux en Amazonie, et a pointé l'attitude d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a reçu une fin de non-recevoir de la part de son homologue brésilien Jair Bolsonaro, alors que le chef de l'État français proposait une aide internationale de 20 millions d’euros pour lutter contre les feux en Amazonie. Pourtant la forêt continue de brûler, et un écran opaque de fumée occulte le ciel. Les autorités du Brésil reprochent au président français une approche coloniale, Jair Bolsinaro expliquant que l'aide ne se ferait pas sans attendre quelque chose en retour.

Les Brésiliens partagés

Du côté des Brésiliens, 53% rejettent la politique de leur président, mais les avis restent partagés. "Je ne suis pas d'accord avec cette aide. Notre État est riche, et en fait ce qui intéresse les autres pays, ce sont les ressources de l'Amazonie", assure un passant. "Si la forêt est détruite, toute aide est bonne à prendre, parce que les autorités n'ont pas les moyens de lutter par elles-mêmes", explique une citoyenne brésilienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne