Incendies en Amazonie : Le président du Brésil accuse les ONG d'avoir provoqué les feux

Alors que les feux de forêt qui font rage en Amazonie inquiètent l'ensemble de la communauté internationale, le président du Brésil accuse les Organisations non gouvernementales d'en être responsables.

"Le problème des incendies en Amazonie, selon moi, peut avoir été provoqué par les ONG, parce qu'elles ont perdu de l'argent, et qu'elles veulent causer des problèmes au Brésil". C'est la folle théorie de Jair Bolsonaro. Tandis que les feux de Furet ont augmenté de 83% depuis le début de l'année, il pointe du doigt les Organisations non gouvernementales dont les subventions ont été coupées. "Les incendies ont doublé par rapport aux années précédentes. Pourquoi ? À cause de cet argent qui venait de Norvège et d'Allemagne, destiné au Fonds d'Amazonie, dont 40% était directement distribué aux ONG", affirme le président du Brésil.

L'Allemagne et la Norvège suspendent leurs subventions

La Norvège et l'Allemagne étaient les deux principaux contributeurs du Fond Amazonie, destiné à protéger la forêt amazonienne. Mais ces pays ont décidé de suspendre leurs subventions, en raison de la politique de Bolsonaro. Ce qui ne dérange pas plus que ça le président du Brésil. "L'Allemagne et la Norvège ne vont plus essayer d'acheter l'Amazonie. C'est la zone la plus riche du monde. La vérité, c'est que notre souveraineté dépend de notre richesse", clame Jair Bolsonaro. Les feux en Amazonie sont en général provoqués par la déforestation. Les propos du président sont vivement critiqués, au Brésil et dans la communauté internationale.

Vous êtes à nouveau en ligne