Bolivie : les incendies ont ravagé près d'un million d'hectares

Un pompier volontaire lutte contre le feu à Santa Cruz, en Bolivie, le 24 août 2019.
Un pompier volontaire lutte contre le feu à Santa Cruz, en Bolivie, le 24 août 2019. (AIZAR RALDES / AFP)

Sur sur les dix foyers décomptés dans la région, deux seulement demeurent actifs, mais sont sous contrôle.

Les incendies qui ravagent l'Amazonie depuis plusieurs jours ne touchent pas que le Brésil. La surface dévastée en Bolivie a atteint 950 000 hectares, selon les chiffres communiqués par les autorités, samedi 24 août. Les flammes ont détruit 32% de la forêt de Chiquitano, où 1 871 familles dans 11 communes et 35 communautés autochtones ont également été affectées.

Des opérations de pompiers ont été mises en place avec le soutien d'un Boeing Supertanker 747-400 loué à une entreprise américaine. Après avoir éteint les foyers dans les montagnes à proximité d'Ipiás, l'avion doit être utilisé au-dessus des reliefs de Tucavaca, dans la région du Pantanal, une plaine qui s'étend à travers la Bolivie, le Paraguay et le Brésil.

Un membre des gardes forestiers de Roboré a déclaré que sur les dix foyers décomptés dans la région, deux seulement demeuraient actifs, mais étaient sous contrôle. Il a précisé que les brigades de volontaires œuvraient à éviter de nouveaux départs de feu. "Nous attendons des pluies lundi ou mardi", a-t-il ajouté.

Le président bolivien, Evo Morales, a demandé vendredi aux pays qui composent l'organisation du Traité de coopération amazonien (ACTO) de tenir une réunion d'urgence pour discuter de l'avenir de l'Amazonie.

Vous êtes à nouveau en ligne