Amazonie : la France doit "changer de politique" en Guyane

FRANCEINFO

La forêt amazonienne, en flammes, s'étend sur des millions d'hectares et neuf États, dont la France. Gabriel Serville, député GDR de Guyane, est l'invité du JT du soir de franceinfo.

"Depuis le déclenchement de ces feux de forêt en Amazonie, les médias ont les yeux braqués sur le Brésil. A toute chose malheur est bon. La Guyane, ce n'est que 1,5% de l'Amazonie. Mais ce qui se passe oblige Emmanuel Macron et les médias métropolitains à s'intéresser à ce qui se passe sur le territoire guyanais", estime Gabriel Serville, député GDR de Guyane en direct depuis Cayenne.

"Jamais trop tard"

"Emmanuel Macron s'est ému de ce qui se passe au Brésil alors que depuis mon arrivée en 2012 à l'Assemblée nationale je ne cesse de dire les dangers qui planaient sur la forêt amazonienne de Guyane avec la délivrance de contrats minier et les orpailleurs illégaux qui déboisent et déversent du mercure dans les cours d'eau", dénonce-t-il.

"Il n'est jamais trop tard pour bien faire et changer de politique en la matière", conclut l'élu de gauche.

Vous êtes à nouveau en ligne