47 tribus amazoniennes se réunissent face à Jair Bolsonaro

Pour faire face au président Bolsonaro, 47 tribus amazoniennes se sont réunies pour former une alliance. Elles veulent faire perdurer leurs traditions.

Les tribus amazoniennes ont décidé d'agir ensemble. À Sao José Do Xingu, au Brésil, les Indiens veulent faire respecter leurs droits. Une initiative soutenue par Raoni, la figure emblématique des peuples autochtones. "Cette réunion, ce n'est pas pour planifier un combat ou une guerre. Nous sommes réunis pour nous défendre, pour défendre notre peuple. Je veux demander une fois de plus à l'homme blanc de nous laisser vivre en paix", explique Raoni Metuktire, cacique du peuple Kayapo.

Villages détruits

De lourdes menaces pèsent en effet sur les Indiens du Brésil, comme l'ouverture des réserves à l'exploitation minière ou gazière, le développement du tourisme et de l'agriculture ou encore la construction de barrages hydroélectriques. Des conséquences aussi pour l'Homme avec la destruction de villages et le non-respect des populations locales. Depuis quelques années, les zones déboisées ont augmenté de 85%. Et les pressions exercées ne cessent de croître.

Vous êtes à nouveau en ligne