Affaire Versini : le soulagement d'une mère

FRANCE 3

Maude Versini a abandonné les poursuites judiciaires contre son ex-mari mexicain. En échange, elle récupérera ses enfants sept semaines par an.

Le long combat judiciaire de Maude Versini s'est soldé par un arrangement à l'amiable. L'accord conclu ce week-end permet à Maud Versini de faire venir ses enfants en France sept semaines par an. Depuis trois ans, elle luttait pour obtenir la garde de ses trois enfants : les jumeaux Adrian et Sofia, âgés de 11 ans et Alexis, 9 ans. Ils étaient retenus depuis 2011 au Mexique par leur père, Arturo Montiel, ancien gouverneur de Mexico et proche du chef d'État actuel.

Des tensions diplomatiques

"C'est un soulagement, parce que la guerre est enfin terminée. J'en avais vraiment marre, c'était épuisant trois ans et trois mois de bataille interminable", confie la mère de famille au micro de France 2.
Cet accord met fin à un conflit qui risquait d'empoisonner les relations diplomatiques entre la France et le Mexique. L'affaire avait été évoquée en privé entre François Hollande et le président mexicain en avril 2014. Un mois plus tard, la justice française lançait un mandat d'arrêt international contre Arturo Montiel.
En juillet prochain, les trois enfants de Maude Versini retourneront en France pour la première fois depuis 2011.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne