VIDEO. Ce que l'on sait de l'assaut sur le site d'In Amenas

Voir la vidéo
France 2 / Claude Sempere

Plusieurs victimes sont à déplorer, tant du côté des islamistes que de celui des otages.

Le flou entoure toujours l'assaut donné par l'armée algérienne sur le site gazier d'In Amenas, dans le sud-est de l'Algérie, jeudi 17 janvier. Jean-Marc Ayrault a confirmé vendredi, lors de ses vœux à la presse, la mort de "plusieurs otages", sans en préciser le nombre ni la nationalité. Vendredi, à la mi-journée, une source sécuritaire algérienne a fait état de 18 terroristes tués par l'armée. 

Le mode opératoire n'a pas plu à Washington, Londres et Oslo, qui ont regretté de ne pas avoir été mis au courant à l'avance des projets des autorités algériennes. De son côté, la France a jugé que la situation était "particulièrement complexe" pour Alger.

Certains épisodes de l'assaut commencent tout de même à être connus. Notre confrère de France 2 Claude Sempere récapitule.

Vous êtes à nouveau en ligne