AirAsia : "Plus le temps passe, plus l'espoir diminue" (la soeur du copilote français)

(Les secours indonésiens devant une carte de la zone où a disparu l'avion d'AirAsia. © Agung Kuncahya B./XINHUA/SIPA)

Alors que l'on est toujours sans nouvelles de l'avion AirAsia qui a disparu des écrans radar dimanche, France Info a joint la soeur de Rémi Plesel. Le copilote français fait partie des 162 personnes disparues.

Malgré la reprise des recherches, ce lundi matin, pour retrouver l'Airbus de la compagnie AirAsia, on est toujours sans nouvelles de l'avion et de ses 162 passagers et membres d'équipage. Parmi eux se trouvait un Français, le copilote Rémi Plesel, originaire de Martinique où vit une partie de sa famille, dont sa soeur Renée que France Info a pu joindre.

"On garde espoir, mais plus le temps passe, plus il diminue" (Renée, la sœur du copilote)
--'--
--'--

"Nous n'avons pas plus d'informations. Tout ce qu'on sait, c'est qu'ils n'ont rien retrouvé pour l'instant ", témoigne-t-elle. "On garde espoir. On espère qu'il a pu sortir de l'avion avant que ce dernier ne coule. Mais comme ils ne retrouvent rien, l'espoir diminue. " Renée explique avoir beaucoup de visites. Des gens qui viennent la soutenir dans cette douloureuse attente. "On n'allume plus la télé, car on a l'impression que rien n'avance. Ce sont les mêmes images qui repassent en boucle. "

Disparu depuis dimanche

"C'est ma belle-soeur [la compagne de Rémi Plesel] qui nous donne les dernières informations. On attend désormais qu'elle nous appelle ", conclut Renée qui aimerait connaître précisément les circonstances du drame.

A LIRE AUSSI ►►► A irAsia : l'avion s'est sans doute abîmé en mer

Disparu des écrans radars dimanche matin, le vol QZ 8501 effectuait la liaison entre Surabaya, en Indonésie et Singapour.

Vous êtes à nouveau en ligne