Au Zimbabwe, "Mister Albinos" affiche aussi sa beauté et brise les tabous

Des candidats au concours Mister Albinos, organisé le 25 mai 2019 à Harare, au Zimbabwe.
Des candidats au concours Mister Albinos, organisé le 25 mai 2019 à Harare, au Zimbabwe. (TSVANGIRAYI MUKWAZHI/AP/SIPA / AP)

Les concours de beauté se multiplient en Afrique pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes atteintes d’albinisme.

Plus question de se cacher et de fuir les regards. Les albinos montent sur les podiums pour mettre en lumière leur différence. Et cette année au Zimbabwe, des hommes ont participé pour la première fois à un concours de beauté réservé aux personnes atteintes d’albinisme.

Edson Mambinge, couronné Mister Albinos 2019, lors d\'un concours organisé à Harare au Zimbabwe le 25 mai 2019.
Edson Mambinge, couronné Mister Albinos 2019, lors d'un concours organisé à Harare au Zimbabwe le 25 mai 2019. (TSVANGIRAYI MUKWAZHI/AP/SIPA / AP)

Un roi contre les préjugés

Le vainqueur du concours, Edson Mambinge, 21 ans, s’est démarqué par sa beauté et non par sa couleur de peau. Il a été choisi parmi une dizaine de candidats zimbabwéens atteints comme lui d’albinisme. Lors de la cérémonie organisée à Harare, des hommes et des femmes ont défilé dans une ambiance festive pour sensibiliser le grand public à leur maladie toujours méconnue.

Un sort parfois tragique

De nombreux pays africains ont une relation difficile avec l'albinisme, qui se manifeste notamment par l’absence de pigments dans la peau. Les albinos souffrent énormément du regard des autres et sont souvent rejetés ou isolés à cause de leur différence.

En Tanzanie, au Burundi ou au Kenya, les personnes albinos courent de réels dangers à cause de croyances liées à la sorcellerie. Ils sont pourchassés, tués, amputés (morts ou vifs) de leurs membres utilisés dans des potions censées apporter chance ou richesse.

Les campagnes de sensibilisation et certains événements comme les concours de beauté aident à alerter et tentent de changer les mentalités. Le Zimbabwe compte près de 70 000 albinos sur 16 millions d’habitants.

Vous êtes à nouveau en ligne