VIDEO. Valérie Trierweiler danse avec des orphelins sud-africains

FRANCE 2

La Première dame s'est rendue dans un quartier très pauvre, situé à une quinzaine de kilomètres de Johannesburg.

En marge des rendez-vous très protocolaires de son président de conjoint, Valérie Trierweiler a pu rencontrer des habitants d'Afrique du Sud lors de sa visite officielle du pays.

Elle s'est ainsi rendue mardi 15 octobre dans un orphelinat de Kliptown, un quartier du township de Soweto. C'est dans cette zone, située à une quinzaine de kiliomètres de Johannesburg, qu'avaient éclaté d'importantes émeutes anti-apartheid en 1976. Les enfants ont accueilli Valérie Trierweiler avec des chants et des danses. La Première dame, d'abord hésitante, a fini par les accompagner.

La veille, Trierweiler avait rencontré à Pretoria des défenseurs des droits des homosexuels. Alors que l'homosexualité est très largement acceptée dans les quartiers huppés de Johannesburg ou du Cap, majoritairement blancs, elle reste un tabou dans les townships populaires, où s'exerce la violence homophobe.

Vous êtes à nouveau en ligne