VIDEO. Trois hommes lynchés à mort à Madagascar : un vacancier témoigne

AMBROISE BOULEIS - FRANCE 2

Un Français, un Franco-Italien et un Malgache, soupçonnés d'être derrière le meurtre d'un enfant, ont été tués et leurs corps brûlés par la foule en colère sur l'île touristique de Nosy Be. Attention, certaines images peuvent choquer.

Les traces des émeutes sont toujours visibles, vendredi 4 octobre sur l'île touristique de Nosy Be, à Madagascar, après le lynchage de trois hommes, un Français, un Franco-Italien et un Malgache, jeudi.

Les trois hommes étaient soupçonnés d'avoir tué un enfant de 8 ans et mutilé son corps pour un "trafic d'organes", selon des habitants. Ils ont été tués et leurs corps brûlés par une foule en colère. Trafic à but médical, pratiques locales de sorcellerie, ou fantasme collectif ? Vendredi, malgré le retour au calme, la rumeur court toujours qu'un quatrième homme, un propriétaire d'hôtel, est recherché par la population.

Le consulat de France a envoyé un message à ses ressortissants, confirmant l'apaisement sur cette île paradisiaque, première destination touristique de Madagascar. La "mesure de confinement" est "levée de jour", mais la "vigilance" reste "maintenue" et les "déplacements" sont "déconseillés dès la nuit tombée".

Attention, certaines images peuvent choquer

Vous êtes à nouveau en ligne