VIDEO. Les rebelles congolais du M23 quittent Goma

Francetv info

Le 20 novembre, dans une démonstration de force, ils avaient pris à l'armée régulière la capitale de la riche province minière du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

AFRIQUE - Comme promis, les rebelles congolais du M23 ont quitté Goma samedi 1er décembre. Ils avaient pris la capitale de la riche province minière du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), le 20 novembre, dans une démonstration de force face à l'armée régulière.

Un convoi d'une quinzaine de véhicules transportant des centaines d'hommes du M23 et leur matériel militaire ont quitté Goma pour prendre la direction des positions que la rébellion occupait plus au nord, dans le territoire du Rutshuru, avant d'avancer sur Goma et ses environs.

Le retrait des rebelles intervient après dix jours de forte mobilisation internationale -- du Conseil de sécurité de l'ONU et des Etats-Unis, mais aussi d'une médiation des pays voisins des Grands Lacs, enclenchée pour éviter un nouvel embrasement à grande échelle dans cette région instable d'Afrique.

Vous êtes à nouveau en ligne