VIDEO. L'Aqmi a "radicalement changé de stratégie" avec les détenus Français

Marie Forestier et Annie Triboaurt - France 2

Pour Mathieu Guidère, spécialiste des mouvements islamistes radicaux, l'Aqmi a radicalement changé de stratégie avec la "disparition de toute revendication politique ou idéologique". Il parle d'un "enlèvement crapuleux" en qui concerne les quatre français.

FRANCE-AFRIQUE - Les autorités françaises et le groupe nucléaire public Areva n'ont pas encore réagi après la diffusion samedi 8 septembre d'une vidéo dans laquelle quatre Français détenus au Sahel par Al-Qaïda leur demandent de négocier leur libération près de deux ans après leur enlèvement. Dans ce document daté du 29 août, les quatre hommes enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit (nord du Niger), aux mains d'Aqmi, appellent les autorités à privilégier la discussion et éviter le recours à la force.

Pour Mathieu Guidère, spécialiste des mouvements islamistes radicaux, l'Aqmi a radicalement changé de stratégie avec la "disparition de toute revendication politique ou idéologique". Il parle d'un "enlèvement crapuleux" en qui concerne les quatre français. Nos consoeurs de France 2 l'ont rencontré dimanche 9 septembre.

 

Vous êtes à nouveau en ligne