VIDEO. Hollande reconnaît "les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien"

Francetv info

Le président français a prononcé jeudi un discours très attendu devant le Parlement algérien sur la question du passé douloureux entre la France et l'Algérie.

François Hollande a dénoncé, jeudi 20 décembre, le système colonial "profondément injuste et brutal" instauré en Algérie durant 132 ans par la France, au deuxième jour de sa visite d'Etat dans l'ancienne colonie. "Je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien", a déclaré le président français dans un discours devant le Parlement algérien. Parmi ces souffrances, il a cité "les massacres de Sétif, de Guelma et de Kherrata" qui "demeurent ancrés dans la mémoire et dans la conscience des Algériens".

"L'histoire, même quand elle est tragique, douloureuse, elle doit être dite" a-t-il souligné. François Hollande et son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika, ont signé mercredi une déclaration commune dans laquelle ils s'engagent à mettre en œuvre "un partenariat exemplaire et ambitieux".

Vous êtes à nouveau en ligne