VIDEO. Burkina Faso : le colonel Isaac Zida aux commandes

France 3

Les militants ont réussi à faire fuir le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré. Le colonel Isaac Zida a été désigné pour la période de transition.

La rue a crié victoire en ce premier jour du mois de novembre 2014. La situation semble se stabiliser. Les hauts gradés de l'état-major se sont mis d’accord pour désigner le colonel Isaac Zida à prendre les commandes pendant la période de transition.  

"Le lieutenant-colonel Isaac Zida a été retenu à l’unanimité pour conduire la période de transition ouverte après le départ du pouvoir du président Blaise Compaoré", déclare le Général Zagré, chef d’état-major des armées.

L’ancien numéro 2 de la garde républicaine devra tenir les engagements pris devant des centaines de milliers de manifestants : "Le pouvoir appartient désormais au valeureux et combatif peuple du Burkina Faso", déclare-t-il face à la foule.

Mimétisme révolutionnaire africain

En moins d’une semaine, les manifestants ont réussi à faire basculer le pays. Ils ont éjecté un président qui était au pouvoir depuis 27 ans.

Pour Antoine Glaser, journaliste et spécialiste de l’Afrique, cette révolte pourrait être la première d’une longue série : "Dans la majorité de ces pays, la jeunesse en a marre. Elle n’a connu que ces présidents pendant des années et des années. Il y a une forme de mimétisme en Afrique. Après le Burkina Faso, il y aura forcément d’autres mobilisations dans d’autres capitales africaines." 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne