Une immense nappe phréatique pourrait transformer la Namibie

La Namibie est le pays le plus sec de l\'Afrique sub-saharienne.
La Namibie est le pays le plus sec de l'Afrique sub-saharienne. (TILL LEESER / BILDERBERG / AFP)

Elle pourrait alimenter en eau le nord de la Namibie pendant 400 ans.

Le désert du Namib va-t-il se transformer en jardin ? La découverte récente d'une réserve d'eau datant de l'age de la pierre pourrait changer la vie dans le nord de la Namibie, a annoncé vendredi 27 juillet un responsable gouvernemental. Elle pourrait, en effet, l'alimenter pendant 400 ans.

"Si l'existence de la réserve souterraine est scientifiquement prouvée, elle soulagera le nord de la Namibie et lui fournissant de l'eau potable", a expliqué le sous-secrétaire pour les eaux et forêts du ministère de l'Agriculture, Abraham Nehemia. Toutefois, "les tests ne sont pas totalement achevés et la quantité d'eau estimée n'est pas encore prouvée scientifiquement".

Une vaste nappe de 40 km sur 70

La nappe phréatique a été découverte par des experts allemands près de la frontière avec l'Angola. Pouvant contenir jusqu'à 5 millions de m3 d'eau de très bonne qualité, elle date d'environ 10 000 ans et elle est située à une profondeur de 280 à 350 m sous terre sur une zone de 40 km sur 70.

Le responsable du projet à l'institut allemand des sciences de la terre et des ressources naturelles, Martin Quinger, avait précisé que, selon des estimations prudentes, "le volume d'eau pourrait alimenter la région fortement peuplée du nord de la Namibie pendant quelque 400 ans aux volumes actuels utilisés".

La précieuse ressource est recouverte par une couche rocheuse et par une nappe d'eau salée. Des forages sauvages ou non correctement coordonnés risquent de contaminer l'eau potable, a averti le scientifique allemand. Quelque 800 000 personnes vivent dans cette région de Namibie, le pays le plus sec d'Afrique sub-saharienne, soit 40% des 2,1 millions de Namibiens. Elles sont alimentées en eau depuis un barrage situé dans le sud-ouest de l'Angola.