Un pétrolier français détourné au large de la Côte d'Ivoire a été libéré

Le Gascogne, pétrolier du groupe Sea Tanker, avant son détournement par des pirates.
Le Gascogne, pétrolier du groupe Sea Tanker, avant son détournement par des pirates. (HERVE MAHE / SEA-TANKERS /AFP)

L'équipage est au complet, mais une partie de la cargaison a été volée.

L'abordage des pirates n'a pas fait de victimes. Le pétrolier français détourné dimanche au large d'Abidjan (Côte d'Ivoire) "a été libéré", a annoncé, mercredi 6 février, la compagnie Sea Tankers. Le Gascogne "a été libéré très tôt mercredi matin. Les pirates ont quitté le navire, qui est sous le contrôle du commandant", selon un porte-parole de la société. Deux des 17 marins à bord "ont été légèrement blessés et pris en charge médicalement".

"Une partie de la cargaison a été volée", ajoutant qu'il "n'est pas souhaitable de donner la localisation du bateau ni où il se rend pour des raisons de sécurité". Parti du port ivoirien d'Abidjan le 31 janvier avec 3 000 tonnes de gasoil, le navire en avait déchargé une partie sur un autre bateau avant d'être détourné à 139 kilomètres du port. La société Sea Tankers a tenu à "remercier les forces navales, les autorités locales et toutes les autres personnes qui ont permis cette issue favorable".

Vous êtes à nouveau en ligne