Un Européen tué et trois autres enlevés au Mali

Tombouctou (Nord du Mali) où trois Européens ont été enlevés, et un tué, le 25 novembre 2011.
Tombouctou (Nord du Mali) où trois Européens ont été enlevés, et un tué, le 25 novembre 2011.

Trois Européens ont été enlevés vendredi à Tombouctou (Mali) et un quatrième a été tué alors qu'il résistait.

Trois Européens ont été enlevés à Tombouctou, dans le nord du Mali, vendredi 25 novembre, par des hommes armés, selon des sources sécuritaires maliennes. Un quatrième Européen a été tué lors de l'enlèvement, alors qu'il tentait de résister. C'est ce que confirme le réceptionniste de l'hôtel où l'attaque a eu lieu.

FTVi

Des informations contradictoires circulent autour de la nationalité de la victime et des otages. L'homme tué serait allemand, selon une source gouvernementale. Les nationalités des trois otages, elles, ne sont pas encore précisément déterminées.

Cet enlèvement intervient au lendemain d'une autre prise d'otages, où deux géologues français ont été enlevés à Hombori, dans le centre du pays, à proximité de la frontière avec le Burkina Faso et le Niger. Le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire pour "enlèvement en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste". Des enquêteurs français ont été envoyés sur place.

Quatre autres Français, employés des entreprises Areva et Satom, sont toujours retenus en otages dans la région après leur enlèvement le 16 septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger.

Vous êtes à nouveau en ligne