Tunisie : une élection présidentielle qui peine à rassembler

FRANCEINFO

La Tunisie va devoir voter pour l’élection présidentielle. Mais entre exode et désespoir, de nombreuses personnes ne se sentent pas concernées.

La Tunisie arrive à un tournant de son histoire. Après la révolution que ce pays a vécu il y a quelques années, il doit désormais se relancer avec cette élection présidentielle. Mais aucun candidat ne se détache réellement, la population ne se sent pas concernée. "Nous les pauvres, on se bat pour gagner cinq euros par jour pour acheter notre kilo de pommes de terre. Quand il faut changer la bouteille de gaz ou prendre des couches pour les enfants, on est foutu. Alors que les politiques se battent pour un siège payé des milliers d'euros", dénonce un trentenaire au chômage.

Beaucoup de Tunisiens quittent le pays

Depuis la révolution, ils sont près de 100 000 à avoir quitté la Tunisie. Pour la plupart, ce sont des jeunes qui partent vers l'Europe, parfois à l'aide d'une simple barque. Les familles restent sans nouvelles et ne savent pas si leurs enfants sont encore en vie. Pour retenir cette population, les autorités tentent de faire revenir certains travailleurs tunisiens partis à l'étranger en leur proposant des aides pour créer leur entreprise en Tunisie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne