Tunisie : les sacs en plastique interdits dès le mois de mars

Souk de Tunis, le 19 octobre 2011. 
Souk de Tunis, le 19 octobre 2011.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La Tunisie rejoint ainsi plusieurs pays africains dans la lutte contre les sacs en plastique.

La Tunisie entend se mettre au sac biodégradable. La production, la distribution, l’importation et la détention de tous les types de sacs en plastique à usage unique avec ou sans anses intégrées ou ajoutées et fournis gratuitement, ou avec une contrepartie au consommateur dans les points de vente et locaux commerciaux, seront désormais interdites dès mars 2020. Le décret a été signé le 16 janvier. 

Selon l'ancien ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher, les Tunisiens utiliseraient annuellement près d'un milliard de sacs en plastique, dont 315 millions distribués par les grandes surfaces.

Pas chic, le plastique

La Tunisie rejoint ainsi plusieurs pays africains dans la lutte contre les sacs en plastique. Meilleur élève, le Rwanda qui en a interdit l'usage il y a 16 ans (vidéo de juillet 2018). Depuis, 11 autres pays d'Afrique l'ont rejoint : le Kenya, le Maroc, la Mauritanie, le Cameroun, la Guinée-Bissau, la Tanzanie, l'Ouganda, l'Ethiopie, le Mali, le Malawi et le Bénin. 

Les sacs en plastique mettent environ entre un et quatre siècles pour se décomposer. Plus de 500 milliards de sacs en plastique sont consommés chaque année sur la planète. Seulement 5% sont recyclés.

Vous êtes à nouveau en ligne