La Tunisie à l'aube d'un tournant politique

FRANCEINFO

L’élection présidentielle doit parvenir à définir une politique avec une réelle ligne directrice pour la Tunisie.

La Tunisie se prépare pour une élection présidentielle qui peine à rassembler les foules. Il y a près de 26 candidats à cette élection et l'heureux élu devra faire face à un réel chantier politique. "Cela fait maintenant huit ans quasiment que le président Ben Ali a quitté la Tunisie. Il a été renversé et on ne voit toujours pas d'orientation claire ni de projet politique novateur pour conduire les Tunisiens", analyse Kader Abderrahim, spécialiste du Maghreb et maître de conférence à Science-Po.

Le chômage, un enjeu majeur

La population tunisienne se sent peu concernée par la politique. Elle est fortement touchée par un taux de chômage qui s'élève à 23,5%. "Il y a notamment des chômeurs diplômés de l'enseignement supérieur qui ont plus de 30 ans et qui sont sans emploi et ceux-là, probablement n'iront pas voter", estime Kader Abderrahim. "Cela va être très difficile, je pense qu'il va y avoir un taux d'abstention extrêmement important même si ceux qui se sont inscrits sur les listes, en principe, devraient voter".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne