Présidentielle en Tunisie : la participation s'élève seulement à 45%, le dépouillement est en cours

Le dépouillement a commencé en Tunisie, le 15 septembre 2019, après le premier tour de l\'élection présidentielle.
Le dépouillement a commencé en Tunisie, le 15 septembre 2019, après le premier tour de l'élection présidentielle. (YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY)

Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur futur président parmi 26 candidats.

C'est la fin d'une journée d'élection présidentielle à l'issue bien incertaine. Les bureaux de vote ont fermé, dimanche 15 septembre au soir, en Tunisie. Les électeurs tunisiens votaient pour élire leur futur président parmi 26 candidats. Les bureaux de vote ont fermé comme prévu à 18 heures. La journée a surtout été marquée par une faible participation. La journée a surtout été marquée par une faible participation : un peu plus de 45%.

Un taux de participation décevant. Seulement 45,02% des électeurs se sont rendus aux urnes, selon les données de l’ISIE, l'instance en charge des élections. Un chiffre en baisse par rapport à 2014 où le taux de participation final s'élevait à près de 64,56%.

Les résultats définitifs attendus mardi. Des estimations et sondages sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi, mais les résultats préliminaires ne seront annoncés que mardi par l'instance chargée des élections. A moins qu'un candidat n'obtienne la majorité absolue dès le premier tour, les partis seront ensuite face au défi de préparer simultanément les législatives du 6 octobre et le second tour de la présidentielle, qui devrait se tenir d'ici le 23 octobre.

La veuve du défunt président meurt. Le scrutin a été marqué par un évènement inattendu : Chadlia Caïd Essebsi, l'épouse du président Béji Caïd Essebsi, disparu le 25 juillet quelques semaines avant la fin de son mandat, est morte à son tour.

 Vingt-six candidatsParmi les 26 prétendants figurent un Premier ministre au bilan contesté (Youssef Chahed), un magnat des médias poursuivi pour blanchiment d'argent et incarcéré (Nabil Karoui), ou encore le premier candidat du parti d'inspiration islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou.

Deux désistements. A quelques heures de la fin de la campagne, deux candidats de second plan ont annoncé leur désistement en faveur du ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi. Ce technocrate a été précipité sur le devant de la scène par le président Béji Caïd Essebsi, peu avant la mort de ce dernier en juillet, sans toutefois parvenir à rassembler.

10h29 : "Il n'a jamais pu faire sa campagne depuis sa prison, c'est une campagne sans candidat, avec juste une photo, sans moyens, sans rien, et vous voyez très bien le résultat. (...) J'espère aussi qu'il pourra sortir pour faire sa campagne."

Invité de franceinfo ce matin, l'un des avocats de l'homme d'affaires tunisien Nabil Karoui dénonce la situation de son client, emprisonné dans une enquête pour blanchiment et fraude fiscale alors qu'il est, selon les sondages, arrivé en deuxième position au premier tour de l'élection présidentielle.

09h21 : Faisons le point sur les principales infos de ce lundi :

Un collectif de professions inquiètes pour l'avenir de leur régime autonome de retraites appelle à la grève et à une manifestation aujourd'hui contre le projet de réforme : des infirmiers et médecins libéraux, des pilotes, mais surtout des avocats, chez qui le mouvement s'annonce très suivi.


Les agents des finances publiques sont également appelés à la grève aujourd'hui. Ils protestent contre un projet de réorganisation géographique de leurs services et 4 800 suppressions de poste annoncées d'ici 2022. Un rassemblement est prévu à Bercy à 14 heures.

Deux candidats "anti-système", l'homme d'affaires Nabil Karoui, actuellement emprisonné, et l'universitaire Kais Saied, ont revendiqué hier soir les deux premières places du premier tour de la présidentielle. Les résultats officiels pourraient n'être communiqués que demain par l'instance en charge du scrutin.

Un incendie a fait au moins un mort et deux blessés graves dans une maison de retraite du 16e arrondissement de Paris, dimanche soir. C'est un pensionnaire âgé de cent ans qui est mort intoxiqué.

08h12 : Il devrait avoir face à lui Nabil Karoui, homme d'affaires de 56 ans qui se trouve dans une situation très particulière : il est emprisonné depuis le 23 août, dans le cadre d'une enquête pour blanchiment et fraude fiscale. "Nous espérons qu'il sera libéré demain et qu'il pourra mener campagne de façon équitable", a déclaré hier son épouse, en réaction aux résultats provisoires. Il tient sa popularité de ses opérations caritatives dans des régions défavorisées du pays, abondamment relayées par la chaîne de télévision qu'il a fondée, Nessma.




(FETHI BELAID / AFP)

08h11 : Arrivé en tête selon les sondages, Kais Saied est un universitaire de 61 ans, spécialiste de la Constitution, qui se présentait sans l'appui d'un parti, et n'avait jamais mené de campagne électorale. Il est connu des Tunisiens comme un commentateur de la scène politique, à la télévision, depuis la révolution de 2011. Son apparence et son phrasé plutôt rigides lui ont valu le surnom de "Robocop".



(Nacer Talel / ANADOLU AGENCY / AFP)

08h10 : L'instance chargée des élections doit annoncer les résultats officiels de ce premier tour au plus tard demain. Le second tour, qui opposera les deux candidats arrivés en tête, aura lieu le 23 octobre. Entre-temps, les élections législatives auront lieu le 6 octobre.

08h09 : Le parti islamo-conservateur Ennahdha appelait, hier soir, à attendre les résultats officiels. "Nos propres résultats diffèrent, mais nous allons attendre d'en être sûrs", a déclaré à la presse un député du parti, Samir Dilou.

08h04 : Nous l'évoquions rapidement hier : les deux candidats qui revendiquent la qualification au second tour de la présidentielle en Tunisie sont des nouveaux venus sur la scène politique. Deux sondages d'instituts privés tunisiens donnent la victoire de Kais Saied, avec environ 19% des voix, devant Nabil Karoui (environ 15%) et le candidat d'Ennahdha, Abdelfattah Mourou (entre 11 et 12,5%). L'actuel Premier ministre, Youssef Chahed, réunirait lui entre 7 et 8,7% des voix.

08h03 : Rappelons tout d'abord les principales informations de ce lundi matin :

Deux candidats "anti-système", l'homme d'affaires Nabil Karoui, actuellement emprisonné, et l'universitaire Kais Saied, ont revendiqué hier soir les deux premières places du premier tour de la présidentielle. Les résultats officiels pourraient n'être communiqués que demain par l'instance en charge du scrutin.

Un incendie a fait au moins un mort et deux blessés graves dans une maison de retraite du 16e arrondissement de Paris, dimanche soir. C'est un pensionnaire âgé de cent ans qui est mort intoxiqué.

Un peu plus de 11 000 candidats débutent ce matin les sessions de remplacement du brevet des collèges, qui dureront deux jours. Un nombre dix fois plus élevé qu'une année classique, en raison du bouleversement du calendrier à cause de la canicule en juin dernier.

Un collectif de professions inquiètes pour l'avenir de leur régime autonome de retraites appellent à la grève et à une manifestation aujourd'hui contre le projet de réforme : des infirmiers et médecins libéraux, des pilotes, mais surtout des avocats, chez qui le mouvement s'annonce très suivi.

00h10 : Voici un dernier point sur l'actualité de ce dimanche 15 septembre :

Un incendie dans une maison de retraite a fait au moins un mort et deux blessés graves dans le 16e arrondissement de Paris. Un pensionnaire âgé d'une centaine d'années est mort intoxiqué. Les circonstances ne sont pas encore connues. Notre article.

Le dépouillement est en cours dans tous les bureaux de vote tunisiens, où seulement 45% des électeurs sont allés aux urnes pour le premier tour de la présidentielle. Les premières estimations sont attendues cette nuit.


L'élection présidentielle en Algérie a été fixée au jeudi 12 décembre prochain. Notre article.

Des propos "indignes" et "inacceptables". La ministre de la Justice a répondu à Jean-Luc Mélenchon qui estime être victime d'un "procès politique". Nicole Belloubet dément toute instrumentalisation de la justice.

Revoilà les basketteurs espagnols sur le toit du monde après leur victoire en finale contre l'Argentine (95-75). Les Bleus, eux, repartent de Chine avec la médaille de bronze après avoir battu l'Australie (67-59).

En Ligue 1, Marseille a été renversant à Monaco (4-3), Nantes bat Reims (1-0) et monte sur le podium. En revanche, pas de vainqueur entre Saint-Etienne et Toulouse (2-2).

Depuis Fréjus, Marine Le Pen a donné le "signal de départ" de la campagne pour les municipales de mars 2020. Elle veut "accrocher un mousqueton supplémentaire sur la paroi qui mène au sommet", "l'Elysée".

22h42 : Dépouillement en cours à Tunis

22h42 : Merci à vous, @anonyme, pour cette photo prise ce soir du dépouillement à Tunis, la capitale.

22h40 : En attendant les résultats officiels en Tunisie, deux candidats affirment être qualifiés pour le second tour de la présidentielle en se basant sur deux sondages convergents. Il s'agit de l'homme d'affaires emprisonné Nabil Karoui et l'universitaire indépendant Kais Saied, deux candidats "anti-système".

22h17 : Des estimations et des sondages sont attendus cette nuit. Mais les résultats préliminaires ne seront annoncés que mardi par l'instance chargée des élections. A moins qu'un candidat n'obtienne la majorité absolue dès le premier tour, les partis seront ensuite face au défi de préparer simultanément les législatives du 6 octobre et le second tour de la présidentielle, qui devrait se tenir d'ici le 23 octobre.

22h15 : Le chiffre est en baisse par rapport à 2014 où le taux de participation final s'élevait à près de 64,56%. Le dépouillement a commencé.



(REUTERS)

22h14 : Seulement 45,02% des électeurs se sont rendus aux urnes pour le premier tour de la présidentielle, selon les données de l’ISIE, l’instance en charge des élections. Suivez notre direct.

20h13 : Avant de passer à table, voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité en ce début de soirée :

Des propos "indignes" et "inacceptables". La ministre de la Justice a répondu à Jean-Luc Mélenchon qui estime être victime d'un "procès politique". Nicole Belloubet dément toute instrumentalisation de la justice.


Les bureaux de vote ont fermé à 19 heures en Tunisie. Les estimations du premier tour de la présidentielle sont attendues pour cette nuit. Mais les résultats préliminaires ne seront annoncés que mardi.


Revoilà les basketteurs espagnols sur le toit du monde après leur victoire en finale contre l'Argentine (95-75). Les Bleus, eux, repartent de Chine avec la médaille de bronze après avoir battu l'Australie (67-59).

En Ligue 1, Nantes gagne contre Reims (1-0) et monte sur le podium, Saint-Etienne et Toulouse se neutralisent (2-2). Ce soir, Monaco affronte Marseille.

Depuis Fréjus, Marine Le Pen a donné le "signal de départ" de la campagne pour les municipales de mars 2020. Elle veut "accrocher un mousqueton supplémentaire sur la paroi qui mène au sommet", "l'Elysée".

19h21 : Merci pour votre question, . On devrait avoir des estimations cette nuit. Mais les résultats préliminaires ne seront annoncés que mardi.

19h20 : Bonsoir, Quand aurons-nous les premières estimations en Tunisie ?

19h42 : Les bureaux de vote pour le premier tour de la présidentielle en Tunisie viennent de fermer partout dans le pays. Sept millions d'électeurs tunisiens étaient appelés aux urnes pour cette deuxième élection présidentielle libre depuis la révolution de 2011, dans laquelle 26 candidats sont en lice.

18h33 : Pendant ce temps, les Tunisiens continuent de voter pour élire leur prochain président de la République. C'est le premier tour aujourd'hui. Voici quelques photos prises dans la capitale, Tunis, par nos confrères de l'AFP.







(AFP)AFP)

15h49 : En 2014, la participation pour le premier tour de scrutin s'était située à 12% à 11 heures (heure locale) avant de terminer à plus de 60% en fin de journée.

15h48 : Le taux de participation pour le premier tour de la présidentielle en Tunisie a atteint 16,3% à 13 heures, heure locale, annonce l'Instance chargée d'organiser les élections.

14h42 : Pendant ce temps, les Tunisiens continuent de voter. Les entrées de certains bureaux de vote, comme ceux de Sousse, sont sécurisées par des militaires.







(ANIS MILI / AFP)

14h35 : En réaction, Emmanuel Macron a adressé "à toutes les Tunisiennes et les Tunisiens l’amitié du peuple français" et à la famille Essebsi ses "condoléances sincères".

14h31 : Elle est morte le jour de l'élection présidentielle anticipée. Chadlia Caïd Essebsi, l'épouse du président Béji Caïd Essebsi mort le 25 juillet quelques semaines avant la fin de son mandat, a succombé à son tour. Son fils n'a pas précisé de quoi elle est morte.

14h26 : Voici l'essentiel de l'actualité en ce début d'après-midi :

Et de deux ! Les Français ont remporté la médaille de bronze du Mondial de basket en battant l'Australie, 67 à 59, leur deuxième de l'histoire après celle de 2014 en Espagne.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a fustigé les propos "indignes" et "inacceptables" de Jean-Luc Mélenchon et a démenti toute instrumentalisation de la justice, en réponse au leader de La France insoumise (LFI). Ce dernier l'a de nouveau mise en cause en s'estimant victime d'un "procès politique".

Les Tunisiens votent depuis 8 heures (9 heures, heure de Paris). Sept millions d'électeurs sont appelés à choisir leur président parmi une myriade de candidats, dans un scrutin à l'issue incertaine.

Depuis Fréjus (Var), la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, lance ses militants dans la bataille des municipales en attaquant de front Emmanuel Macron, avec déjà la présidentielle 2022 en vue.

12h17 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité à la mi-journée :

Et de deux ! Les Français ont remporté la médaille de bronze du Mondial de basket en battant l'Australie, 67 à 59, leur deuxième de l'histoire après celle de 2014 en Espagne.

Les Tunisiens votent depuis 8 heures (9 heures, heure de Paris). Sept millions d'électeurs sont appelés à choisir leur président parmi une myriade de candidats, dans un scrutin à l'issue incertaine.


A six mois du premier tour des municipales à Paris, la maire PS sortante, Anne Hidalgo, arrive en tête des intentions de vote, sept points devant le candidat LREM investi, Benjamin Griveaux, suivi du "marcheur" dissident Cédric Villani, selon un sondage.

10h48 : Bonjour @anonyme. Oui, l'Union européenne a déployé une mission d'observation électorale en Tunisie à la suite d'une invitation de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) basée dans le pays. Cela s'inscrit dans la continuité de la politique d'appui de l'UE pour la consolidation démocratique en Tunisie.

Et pour répondre à votre deuxième question, je peux vous dire qu'en 2017 trois experts de pays différents sont venus observer la tenue de l'élection présidentielle en France, comme l'explique Libération.

10h39 : Voici des photos des premiers Tunisiens qui se sont rendus dans les urnes pour choisir leur président parmi une myriade de candidats.










(Fethi Belaid / AFP)

10h33 : Journée décisive en Tunisie. Sept millions d’électeurs inscrits doivent choisir leur président au suffrage universel parmi 26 candidats. Le scrutin a été anticipé par le décès du président Béji Caïd Essebsi, le 25 juillet. La date du second tour n'a pas encore été fixée. Aux dires des observateurs, le scrutin est très ouvert. Laurent Ribadeau Dumas vous explique pourquoi les résultats s'annoncent très incertains.

09h29 : Bonjour @Jack. Détrompez-vous. Il y a bien 7 millions d'inscrits sur les listes électorales selon l’Instance supérieure indépendante pour les élections et c'est même un record depuis la révolution de 2011, comme l'explique Le Figaro. Sachez qu'il y a 8,9 millions de Tunisiens en âge de voter, sur une population qui atteint environ 11 millions de personnes.

09h29 : Bonjour. Seulement 7 millions d'électeurs en #TUNISIE ? Ca me semble bien peu...

09h22 : Une Mission d'observation électorale de l'Union européenne a été déployée le 23 août pour les élections présidentielle du 15 septembre et législatives du 6 octobre 2019. Elle se tient prête.

10h17 : Nous n'avons pas encore d'images, mais selon l'AFP, comme souvent, des dizaines de personnes ont patienté devant les bureaux de vote avant même leur ouverture à 8 heures locale (9 heures, heure de Paris), pour choisir un président parmi les 26 candidats en lice.

10h19 : Voici un premier point sur l'essentiel de l'actualité de la matinée :

C'est parti dans les urnes en Tunisie ! Les 13 000 bureaux de vote viennent d'ouvrir pour la deuxième élection présidentielle démocratique de l'histoire de la Tunisie.

Depuis Fréjus (Var), la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, lance ses militants dans la bataille des municipales en attaquant de front Emmanuel Macron, avec déjà la présidentielle 2022 en vue.

A six mois du premier tour des municipales à Paris, la maire PS sortante Anne Hidalgo arrive en tête des intentions de vote, sept points devant le candidat LREM investi, Benjamin Griveaux, suivi du "marcheur" dissident Cédric Villani, selon un sondage.

• Un joli pied de Ney. Après avoir été sifflé toute la rencontre par une partie du Parc des Princes, Neymar a délivré le PSG dans les arrêts de jeu contre Strasbourg (1-0), hier, d'un jolie retourné. Suite de la 5e journée de Ligue 1 cet après-midi.

Vous êtes à nouveau en ligne