VIDEO. Wided Bouchamaoui, Nobel de la paix, remercie la jeunesse et les femmes tunisiennes

REUTERS

Elle est la présidente de l'Utica, le patronat tunisien, une des quatre entités tunisiennes qui se partagent le prix Nobel de la paix décerné vendredi au Dialogue national tunisien 

C'est une bouffée d'air pour la fragile démocratie tunisienne naissante sur laquelle planent de graves menaces sécuritaires qui plombent son économie. L'attribution du Nobel de la paix au Dialogue national tunisien vendredi 9 octobre, un quatuor composé des syndicats UGTT et Utica, de la Ligue tunisienne des droits de l'homme et de l'ordre des avocats tunisiens, est reçue avec joie par la présidente de l'Utica, le patronat tunisien, Wided Bouchamaoui.

"Aux Tunisiens qui ont eu confiance en nous"

"Je présente toutes mes félicitations au peuple tunisien, à la jeunesse tunisienne, à la mémoire de ceux qui ont été assassinés ..., surtout aux femmes tunisiennes," confie Wided Bouchamaoui depuis son bureau de Tunis. La femme du dialogue tunisien dédie son prix Nobel de la paix aux partis politiques et "aux Tunisiens qui ont eu confiance en nous en tant qu'organisation de la société civile".

Vous êtes à nouveau en ligne