Tunisie : une révolution vraiment exemplaire ?

France 2

Les Tunisiens voteront dimanche 15 septembre pour élire leur président. 26 candidats seront en lice pour la deuxième élection libre depuis le printemps arabe, qui avait suscité tant d'espoir en 2011.

Des villes les plus reculées du pays au cœur de la capitale, la campagne présidentielle et ses 26 candidats de tous horizons politiques s'affichent partout en Tunisie. Les concurrents ont même débattu en direct à la télévision. Une première dans un pays arabe. Le débat a été suivi jusque sur les terrasses des cafés. Même les islamistes participent, ils sont membres de la coalition au pouvoir et intégrés à la démocratie.

Une deuxième campagne libre depuis la chute de Ben Ali

Huit ans après la fin de la dictature, le pluralisme démocratique a pris ses marques. Dans la ville de Jendouba, rurale et pauvre, Youssef Chahed, l'un des favoris est en meeting. Le Premier ministre veut poursuivre la transformation du pays. Beaucoup de jeunes militants, présents dans la foule, racontent leur plaisir de participer à une campagne libre. Ils sont les héritiers de la révolution. "Quand nous avons fait du porte-à-porte, les gens étaient heureux de discuter avec nous. C'est ça le dialogue", explique un jeune militant. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne