Crise en Tunisie : le Club Med ferme son village d'Hammamet

Le Club Med n\'exploitera plus qu\'un village en Tunisie, celui de Djerba la Douce.
Le Club Med n'exploitera plus qu'un village en Tunisie, celui de Djerba la Douce. (NICOLAS CHAUVEAU / SIPA)

Autrefois très prisée, cette destination est aujourd'hui boudée par les Français, en raison de l'instabilité politique qui règne dans le pays.

L'instabilité en Tunisie affecte directement la fréquentation touristique. Le Club Méditerranée a décidé, mercredi 6 novembre, de fermer son village d'Hammamet. "Nous confirmons la fermeture de ce village en raison de la baisse des réservations, marquées par une nouvelle dégradation cet été", a déclaré une porte-parole du groupe.

Le Club Med avait déjà cessé à l'été 2012 d'exploiter son club de Djerba la Fidèle, dont elle conserve pour l'instant la propriété des murs. Le groupe n'exploitera désormais plus qu'un seul complexe en Tunisie, celui de Djerba la Douce, qui compte 626 chambres et est ouvert toute l'année. 

Autrefois très prisée, cette destination est aujourd'hui boudée par les Français, en raison de l'instabilité politique qui règne depuis le printemps arabe. Selon le Seto, le syndicat français des tour-opérateurs, les réservations pour la Tunisie ont diminué en France de plus de 30% cet été.

Vous êtes à nouveau en ligne