Coronavirus : deux plaisanciers français en quarantaine à Hammamet, en Tunisie

La marina Yasmine, à Hammamet, le 25 avril 2008. 
La marina Yasmine, à Hammamet, le 25 avril 2008.  (STUART BLACK / ROBERT HARDING PREMIUM)

La décision a été prise le 1er mars par mesure de précaution. 

"C’est une nouvelle procédure de l’Etat tunisien. Quand un bateau étranger, surtout venant d’un pays à grand risque comme, par exemple, l’Italie, entre en Tunisie, il est mis à l’écart le temps de procéder à des contrôles sanitaires", explique, à franceinfo Afrique, Imed Mzoughi, directeur du port Yasmine de Hammamet.

Trois yachts sont concernés par cette nouvelle mesure, prise le 1er mars 2020. Selon nos informations, cinq marins, dont deux Français, sont ainsi mis en quarantaine pour une quinzaine de jours. Désormais, avant de procéder aux formalités policières et douanières, les équipages sont soumis à des contrôles sanitaires. 

"C’est un vrai guet-apens"

Nous avons réussi à contacter le skipper du bateau français concerné, Frédéric Duclos. Il nous a donné des précisions sur cette quarantaine très spéciale. "Depuis hier soir (dimanche 1er mars) 18 h, on est en quarantaine. Ils nous font tourner en bourrique : on s’est trompé de procédure, nous dit le commandant du port."

Frédéric Duclos poursuit : "La veille de rentrer dans le port, on a demandé au commandant si on allait être retenus. Il a dit 'non, ah non'. Je l’ai rappelé 4 heures avant de rentrer dans le port. Il a dit : 'c’est bon pas de problème, on vous attend'. On arrive à 18 h et il nous met en quarantaine à 18h02. C’est un vrai guet-apens et nous n’arrivons pas à joindre le consulat... Je me demande s’ils ne veulent pas de l’argent."

Mais à bord du voilier, la situation se dégrade. "Le propriétaire de mon navire a 70 ans, il est en mauvaise santé. Il faut qu’il voit un vrai médecin. Le navire dans lequel je me trouve est insalubre, je ne peux pas passer une 3e nuit là-dedans et je vais probablement dormir sur le quai ce soir."

"Nos réservoirs d’eau sont vides, pas d’électricité, communication très restreinte"
, conclut Frédéric Duclos dans le mail que nous avons reçu.

Selon Adel Haddadi, directeur régional de la santé à Nabeul, cité par l'agence TAP, les cinq plaisanciers de différentes nationalités ne présentent aucun signe de contamination au nouveau coronavirus, selon les examens médicaux effectués sur place. L'isolement sanitaire a été levé pour deux plaisanciers venus de Malte.

(Nabeul: Cinq personnes qui étaient à bord de yachts venus d'Italie à destination de la région sud de Hammamet sont maintenues en quarantaine pour assurer leur sécurité contre le virus)

La Tunisie n’a enregistré, jusqu’à présent, aucun cas de coronavirus. 

Vous êtes à nouveau en ligne