Ben Ali : Un héritage qui divise

France 24

Le souvenir de l'ancien président, décédé jeudi après 8 ans d'exil en Arabie Saoudite, divise la société tunisienne. 

Les nostalgiques évoquent sa lutte contre les islamistes et sa politique en faveur du droit des femmes. Les autres retiennent surtout la répression de ses opposants, ses scores staliniens aux élections, sa censure de la presse et la main basse de sa famille sur l'économie tunisienne. 

L'ancien dirigeant, chassé du pouvoir après 24 ans de règne, devrait être enterré en Arabie Saoudite, conformément à sa volonté.

Vous êtes à nouveau en ligne