Attentat à Tunis : la communauté tunisienne de France choquée

FRANCE 3

Après l'attentat qui a touché le musée du Bardo à Tunis, faisant au moins 20 morts dont 18 touristes, les Tunisiens de France sont sous le choc.

Le choc est immense dans la communauté tunisienne de France, après l'attentat qui a fait au moins 20 morts ce mercredi 18 mars au musée du Bardo à Tunis. Réunis comme tous les jours au café social de l'association des "Tunisiens de France", ils ont cette fois abandonné leurs parties de cartes et ont les yeux braqués sur la télévision, qui donne les dernières informations sur l'attentat du musée du Bardo. "On a cru qu'on était à l'abri. On n'est pas dans le scénario syrien ou libyen, on a pu assurer côté tunisien, 'une transition démocratique', des élections, mais apparemment personne n'est à l'abri", témoigne Adel Ghazala, un membre de l'association, au micro de France 3.

De nombreux soutiens sur Internet

Dans le quartier de Belleville à Paris, les Tunisiens condamnent cette attaque "qui n'a rien à voir avec l'islam, avec une religion quelconque. Il y a quelque chose qui se passe, qui nous dépasse", estime le propriétaire d'un bar. La communauté tunisienne a reçu depuis cet après-midi le soutien de nombreux internautes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne