A Tunis, Hollande annonce une aide de 500 millions d'euros

Le président François Hollande devant l\'Assemblée à Tunis, le 5 juillet 2013.
Le président François Hollande devant l'Assemblée à Tunis, le 5 juillet 2013. (FETHI BELAID / AFP)

François Hollande a annoncé, vendredi à Tunis, la conversion d'une partie de la dette tunisienne en investissements et l'octroi de 500 millions de prêts et de dons pour aider la transition démocratique dans ce pays.

Alors que se déroule une grave crise en Egypte, François Hollande veut aider la Tunisie dans sa transition démocratique. Le président a annoncé, à Tunis, la conversion d'une partie de la dette tunisienne (qui s'élève à environ un milliard d'euros) en investissements et l'octroi d'un demi-milliard de prêts et de dons.

"La France prévoit des dons et des prêts de 500 millions d'euros l'année prochaine pour supporter la transition", a déclaré le président français dans un discours à l'Assemblée nationale constituante. Par ailleurs, "la France a décidé de transférer 60 millions d'euros de dette tunisienne en investissements".

François Hollande est le premier président français à se rendre en visite d'Etat en Tunisie depuis la révolution qui a chassé du pouvoir le président Ben Ali, début 2011.

 

Vous êtes à nouveau en ligne