Tunisie

Le 25 juillet 2013, le député tunisien Mohamed Brahmi, opposant au régime islamiste d’Ennahda, est assassiné. C’est le début d’une crise politique et de manifestations contre le gouvernement, à Tunis et à Sidi Bouzid, ville natale de Brahmi et foyer de la révolution de 2011. Une grève générale est annoncée en protestation contre le terrorisme et la violence en Tunisie. Le 5 octobre 2013, devant la paralysie du gouvernement, le parti islamiste signe une feuille de route où il s’engage à renoncer au pouvoir, ouvrant ainsi des négociations entre le gouvernement et ses opposants.
plus

VIDEO. Tarak Cherif : "La démocratie tunisienne est irréversible"

Youssef Chahed reçu à Matignon, le 14 février 2019

VIDEO. "Nous protégeons les frontières sud de l'Europe" : le Premier ministre tunisien demande le soutien de la France

Deux femmes, présentées comme des épouses de combattants de l\'Etat islamique, dans le camp de al-Hol dans le nord-est de la Syrie, le 7 février 2019.

La question des "enfants de Daech" retenus en Syrie se pose aussi en Tunisie

Une manifestation pour les droits des femmes et des personnes LGBT, le 13 août 2018; à Tunis, en Tunisie.

Tunisie : il porte plainte pour viol et se retrouve condamné pour homosexualité

Une plaque en mémoire des victimes de l\'attentat de la station balnéaire de Sousse, en Tunisie, qui avait fait 30 morts le 26 juin 2015.

Tunisie : sept accusés condamnés à la prison à vie aux procès des attentats du musée du Bardo et de la station balnéaire de Sousse

Hommages devant le musée du Bardo, au lendemain de l\'attentat qui a tué 22 personnes, le 18 mars 2015.

Attentats du Bardo et de Sousse : après le verdict, le procès laisse des questions sans réponses

Le président tunisien Béji Caid Essebsi pendant une conférence de presse au palais de Carthage à Tunis le 25 mai 2018.

Tunisie: prolongation de l'état d'urgence pour un mois

Supporters du Club africain lors de la finale de la coupe de Tunisie de football le 13 mai 2018 à Ben Arous (sud de Tunis).

Battu 8 à 0, un club tunisien de football évoque l'intoxication volontaire de ses joueurs

Des parents d\'élèves manifestent, le 1er février 2019 à Tunis.

En Tunisie, des lycéens font grève pour pouvoir passer leur bac

Giuseppe Garibaldi (1807-1882) dans les rues de Naples en 1860. En fuite, le héros de l\'unité italienne, habita à Tunis en 1835. La capitale tunisienne a longtemps abrité une importante communauté italienne.

1881, la "gifle" de Tunis : retour sur un épisode qui a durablement marqué les relations franco-italiennes

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov achève sa tournée maghrébine de trois jours à Tunis par une conférence de presse, le 26 janvier 2019.

Maghreb : une opération séduction express de Sergueï Lavrov en faveur de la Syrie et la Libye

Une gazelle au parc zoologique et botanique \"Le Paradis\" de Tozeur, en Tunisie. 

La chasse d’espèces protégées par des Qataris dans le désert provoque une grande colère en Tunisie

Conteneurs dans le port de Rades, port commercial de Tunis, en 2018.

Le déficit record de la balance commerciale tunisienne pèse sur son économie

Des réfugiées somaliennes accueillies dans un camp à Choucha, en Tunisie, en 2011 (illustration).

En Tunisie, des migrantes subsahariennes tombent dans le piège de l'esclavage

Des enfants tunisiens manifestent contre le racisme, le 21 mars 2014, dans la capitale Tunis.

Tunisie : une mère d'élève incarcérée pour insultes racistes envers un instituteur

Manifestation à Tunis le 25 décembre 2018 contre la mort de Falikou Coulibaly, président de l\'association des Ivoiriens en Tunisie.

La Tunisie instaure le 23 janvier comme Journée nationale de l’abolition de l’esclavage

Habib Bourguiba (à gauche), en présence de Muhammad al-Amin Bey, le 22 juillet 1957 à Tunis. Le leader indépendantiste Habib Bourguiba mit fin au protectorat français imposé à la Tunisie en 1881.

En Tunisie, la question de la dette est une affaire sensible, car elle fut en partie à l'origine de la colonisation

Le portrait de Mohamed Bouazizi, sur la place centrale de Sidi Bouzid.

Tunisie : huit ans après, les fruits de "la révolution de Jasmin" sont toujours attendus à Sidi Bouzid

Des manifestants tunisiens lors d\'une grève générale des fonctionnaires à Tunis, le 22 novembre 2018.

Tunisie : grève des fonctionnaires pour les salaires

Manifestation et tensions avec la police dans la région de Kasserine en Tunisie, le 25 décembre 2018. 

Tunisie : les raisons de la crise

Des manifestants tunisiens lors d\'une grève générale des fonctionnaires à Tunis, le 22 novembre 2018.

Tunisie : jour de grève générale pour une hausse des salaires

Le président Beji Caïd Essebsi prononce un discours au musée du Bardo à l\'occasion de la célébration du 8e anniversaire de la révolution tunisienne.

Tunisie : "Le dinar ne vaut plus rien", selon le président de la République

Un commerce en Tunise avec plusieurs langues sur son enseigne. 

En direct du monde. A Tunis, un arrêté municipal polémique impose l'usage de l'arabe sur les enseignes des magasins

Manifestation d\'enseignants pour l\'amélioration de leurs conditions de travail, le 9 janvier 2019, à Tunis.

Huit ans après la "révolution du Jasmin", la Tunisie bonne élève en démocratie et cancre en économie

L\'un des rares spécimens d\'olivier Olea Ieucocarpa, plantés par les colons italiens dans la région de Tarhouna (nord-ouest de la Libye).

Huile d'olive : l'or vert de la Tunisie

Capture écran du site internet de Bic montrant ses productions. ®Bic

La Tunisie va accueillir une partie des productions Bic délocalisées de Bretagne

Un migrant subsaharien recueilli par le Croissant rouge tunisien dans le port de Zarzis (sud-est), le 4 mai 2015.

"Rassurez-vous, on va quitter la Tunisie" : la peur des Subsahariens victimes d’agressions racistes à Tunis

L\'usine Bic de Vannes va être délocalisée à l\'été 2019.

Vannes : les salariés de Bic en grève

Manifestation et tensions avec la police dans la région de Kasserine en Tunisie, le 25 décembre 2018. 

Huit ans après la révolution, la Tunisie menacée par une nouvelle crise sociale ?

Des policiers tunisiens tirent des grenades lacrymogènes sur les manifestants lors d\'une manifestation le 25 décembre 2018 dans la ville de Kasserine, après l’enterrement du journaliste qui s’est immolé par le feu. 

Tunisie : de violents heurts après l'immolation d'un journaliste

123456789102028

Vous êtes à nouveau en ligne