Tunisie : mandat d'arrêt international contre la veuve de Yasser Arafat

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Souha Arafat est poursuivie pour corruption : elle avait fondé en 2006, avec Leïla Trabelsi, l'ex-première dame, l'Ecole internationale de Carthage. Avant de se disputer et de se voir expulsée du pays l'année d'après...

Officiellement, la justice tunisienne - en l'occurrence, le tribunal de première instance de Tunis - ne dit pas pourquoi elle a émis un mandat d'arrêt international à l'encontre de Souha Arafat. Mais il semble bien que la veuve de Yasser Arafat soit impliquée dans une affaire de corruption.

Souha Arafat avait fondé en 2006, avec Leïla Trabelsi, la femme du président déchu Ben Ali, l'Ecole internationale de Carthage. Mais les deux femmes s'étaient fâchées.
_ L'année d'après, Ben Ali avait déchu Souha Arafat de sa nationalité tunisienne, et l'avait expulsée du pays. Depuis, la veuve vit à Malte.

Vous êtes à nouveau en ligne